Hub cartographique – Des centaines de cartes adaptées aux programmes – Des ressources SIG pour apprendre et enseigner

Les SIG révolutionnent la géographie et son enseignement.

Depuis 2018, ESRI permet à toutes les écoles d’accéder gratuitement à un système SIG à la fois professionnel et accessible aux plus jeunes (licence school bundle).

Si l’accès à des centaines de milliers de cartes vous donne l’impression d’être dans la jungle;
Si vous ne voyez pas comment intégrer ces outils pour faire apprendre la géographie;
Si vous avez besoin de tutoriels pour vous guider pas à pas dans l’utilisation d’ArcGIS Online.

Consultez la solution trois en un!

Produit révolutionnaire spécialement adaptée aux programmes de l’enseignement de la géographie en Belgique!

http://schoolhub.esribelux.com

Manipulation des couches, des figurés cartographiques et des boites de dialogue pour mettre en évidence des informations géographiques

Objectifs et supports

  • sélectionner différentes variables à cartographier à partir d’une couche récupérée en ligne;
  • dupliquer des couches pour afficher des variables différentes;
  • adapter les boites de dialogues pour permettre un affichage personnalisé d’informations spatiales.

Couches utilisées pour les exemples:

Pour ajouter les couches renseignées plus bas, copiez l’URL puis dans “Carte” → “Ajouter” → “Ajouter une couche à partir du Web” → Conservez “Service Web ArcGIS Server” indiqué par défaut et collez l’URL → Cliquez sur “Ajouter une couche”

World Dams https://services.arcgis.com/jIL9msH9OI208GCb/arcgis/rest/services/World_Dams/FeatureServer
Précipitations http://services6.arcgis.com/C0HVLQJI37vYnazu/arcgis/rest/services/Desertification/FeatureServer
Températures http://services.arcgis.com/BG6nSlhZSAWtExvp/arcgis/rest/services/30yrAvgTerrestrialSurfaceTemp/FeatureServer
Villes du monde https://services.arcgis.com/P3ePLMYs2RVChkJx/arcgis/rest/services/World_Cities/FeatureServer
PNB – World Bank http://maps2.arcgisonline.com/ArcGIS/rest/services/World_Bank/WB_Gross_Domestic_Product/MapServer

À partir de la couche World Dams → "Affichez la table"

Observez les champs disponibles pour cette couche. Repérez les champs "USE_IRRI" et "USE_ELEC" et les valeurs renseignées à certains endroits. Ces champs indiquent si le barrage est utilisé de manière primaire (MAIN) ou secondaire (SEC) pour l’irrigation ou la production d’électricité.

D'autres champs sont intéressants:

  • CAP_MCM: capacité du barrage en millions de m³
  • DAM_NAME: nom du barrage
  • RIVER: nom du cours d'eau sur lequel le barrage est construit
  • YEAR: année de construction
  • DAM_HGT_M: hauteur du barrage en mètres
  • DAM_LEN_M: longueur du barrage en mètres
  • AREA_SKM: surface en km²
  • DEPTH_M: profondeur en mètres
  • ...

Dès lors qu'une couche possède une table de données ET que l'auteur permet de filtrer les éléments de la table (l'icône ci-dessous est visible sous la couche), on peut faire varier les éléments cartographiés en faisant des filtres

 

Pour accéder aux filtres, cliquez sur l'icône du filtre sous la couche.

Exemples de filtres:

Pour filtrer les barrages dont l'usage primaire est l'irrigation Pour filtrer les barrages dont l'usage primaire OU secondaire est l’irrigation
Pour filtrer les barrages de plus de 100.000 millions de m³

À partir de la carte des villes:

  • Affichez les villes de plus de 5 millions d'habitants (adaptez éventuellement la plage de visibilité).
  • Affichez les villes chinoises de plus de 5 millions d'habitants

 

Dès lors qu'une sélection de la variable est opérée, il est intéressant de cibler les informations qui seront communiquées dans la boite de dialogue et/ou d'en traduire les termes.

La configuration de la boite de dialogue se fait par le chemin suivant:

Dans l'exemple de la carte des villes, la variable qui est affiche dans le titre de la boite est le nom du pays.

On peut changer cette variable pour afficher le nom de la ville de la manière suivante:

On peut sélectionner des variables et personnaliser les indications en cliquant sur l'op^tion "Configurer les attributs".

En plus de filtrer une couche et de configurer la boite de dialogue, il est possible de modifier la variable qui sera cartographiée.

Dans l'exemple des barrages, c'est la hauteur du barrage qui est représentée par le figuré cartographique.

On peut modifier cette variable et choisir le type de figuré et la manière dont il sera représenté sur la carte.

Cette opération n'est possible que si l'auteur de la carte en a accordé la permission. C'est le cas si l'icône "Modifier le style" illustrée ci-dessous est visible sous la couche.

Cliquez sur l'icône "Modifier le style" et choisissez comme variable la capacité (CAP_MCM) puis cliquez "Options" dans la fenêtre "Totaux et montants".


 

La manipulation de ces options permettent aisément de faire apprendre les effets des choix des figurés cartographiques et les techniques de discrétisation sur la lecture de la carte.

À titre d'exemple, pour décrire la répartition des barrage, la représentation ponctuelle n'est pas facile à interpréter. Observez la différence ne faisant le choix de l'attribut "Afficher uniquement l'attribut de l'emplacement" et en sélectionnant "Carte de densité".


Exemple d'application pour corriger des cartes représentation incorrectes d'un point de vue cartographique.

Chargez la carte du PNB de Wold Bank.

Vous constaterez que les plages de couleurs correspondent à des valeurs aboslue. Du point de vue cartographique, des valeurs absolues devraient être représentées par des figurés dont la taille est proportionnelle à la valeur.

La correction se fait de la manière suivantes​

   

 

Recherche et intégration des cartes provenant d’horizons différents en quelques clics

Points d'attention

 

Les couches marquées par cette icône sont réservées aux écoles qui possèdent une licence (gratuite).
Quand ce symbole est présent, il suffit de cliquer dessus pour ajouter automatiquement la couche dans vos favoris pour la récupérer en un clic plus tard.
Jetez toujours un œil sur l’auteur de la publication et prenez le temps d’afficher les détails de l’élément afin de vous faire une idée de la fiabilité de la production. Un auteur tel que ESRI, FAO, NASA, SEDAC … sont préférés à des utilisateurs lambdas.

Six méthodes passées en revue

Exemples de mots-clés

  • Des termes explicites
    • "relief world", "hydro world", "temperature world", "precipitation world", "altitude world", "railway", "belgium", "France"...
  • Des termes spécifiques
    • "population GPW": les cartes de population réalisées avec la méthode GPW (Gridded Population of the World)
    • "spw" : couches utilisées dans le portail WalOnMap
    • "agiv" : couches utilisées dans le portail GeoPunt
    • "esri" : couches validées par ESRI

 

Note: à l'intérieur de ce moteur de recherche, quand une couche affiche une origine fiable 'p.ex. StoryMaps", il est aussi possible d'accéder à l'ensemble des publications cartographiques de cette source en cliquant dessus. Une fenêtre permet alors d'afficher l'ensemble des éléments (cartes, couches, applications).

Exemples

 

→ Les options de recherche "Mon contenu", "Mes favoris", "Mes groupes" et "Mon organisation" concernent vos contenus ou ceux de votre organisation ou vos favoris.

 

En encodant par exemple "wwf", le système va afficher les éléments qui comportent ce mot-clé.

Cette recherche peut porter sur les éléments ou sur des groupes.

Attention, sur un compte d'entreprise, il est nécessaire de désactiver l'option "Rechercher uniquement dans ....(nom de votre organisation)" afin d'étendre la recherche sur le Web. Cette option doit être activée pour les deux options (contenus et groupes).

Exemples de mots-clés: nasa, fao, fesec, storymaps...

À travers ce mode de recherche, il est possible de filtrer les résultats (carte, couche, scène, application...) dans la partie de gauche de l'écran.

Les cartes visibles dans ArcGIS Online sont de formats variables qui sont diffusés par des serveurs de cartes et récupérés par des interfaces SIG telles que ArcGIS Online.

Les cartes peuvent aussi être diffusées de manière plus confidentielle à l'aide d'adresses URL spécifiques.

En intégrant de cette manière une carte, il faudra préciser son format, les principaux sont repris ci-dessous:

Format de la carte Particularités
Web Map Service (WMS) Le WMS fournit une image géoréférencée. Il n'est pas possible de filtrer des données géographiques.
Web Map Tile Service (WMTS) Le WMTS fournit des images géoréfencées tuilées. À la différence du WMS, ce service charge des données variables en fonction de l'échelle ce qui permet d’alléger les temps de chargement des données.
Il n'est pas possible de filtrer des données géographiques.
Web Feature Service (WFS) Le service WFS propose des couches avec des entités avec la géométrie et les attributs que les utilisateurs peuvent utiliser dans n’importe quelle analyse géospatiale. Les services WFS prennent également en charge des filtres qui vous permettent d’exécuter des requêtes spatiales et attributaires sur les données.
Service Web ArcGIS Server (ou ESRI server) Couches hébergées par un serveur ArcGIS. Selon le paramétrage de l'auteur, ces couches offrent de nombreuses possibilités de manipulation et de filtres.
KML Informations géographiques publiées notamment par Google Earth. Les possibilités d’utilisation sont réduites.

Exemple de sources externes à partir du portail WalOnMap:

Sur le portail:

  • cliquez sur "Catalogue du Géoportail";
  • parcourez les couches jusqu'à trouver celle qui vous intéresse. Par exemple dans "Aménagement du territoire", la couche "Aléa d'inondation (Version 2016) - Série".
  • cliquez sur le point  à droite du nom de la couche puis sur "Fiche descriptive "
  • cliquez sur l'onglet "Accès"
  • copier l'URL correspondant au service de visualisation ESRI- REST (serveur ArcGSI)

Sur votre carte dans ArcGIS Online:

  • Depuis l'interface "Carte" dans ArcGIS Online → "Ajouter" → "Ajouter des couches à partir du Web" → "Service Web ArcGIS Server" → collez l'URL (CTRL+V).

Exemple de sources externes à partir du portail du SEDAC

Sur le portail du SEDAC:

  • Cliquez sur l'onglet "Map"  → "Map Viewer"
  • Sous chaque carte, une référence WMS est fournie, c'est la même pour toutes les cartes,  l'adresse comporte toute la collection. Cliquez sur ce lien puis copiez l'adresse URL mise en évidence.

Sur votre carte dans ArcGIS Online:

Depuis l'interface "Carte" dans ArcGIS Online → "Ajouter" → "Ajouter des couches à partir du Web" → "Service Web OGC WMS" → collez l'URL (CTRL+V) puis cliquez sur "Obtenir les couches (ne cliquez pas "Ajouter une couche", l'adresse peut renvoyer vers des dizaines de couches qui s'ajouterons alors toutes à votre carte).

Désélectionnez toutes les couches sur la première case à cocher puis parcourez la liste pour sélectionner la couche qui vous intéresse puis cliquez sur "Ajouter une couche". Répétez l'opération pour chaque couche afin qu'elles s'affichent comme des éléments distincts sur votre carte.

Note: chaque couche peut être renommée en cliquant sur les 3 points placés horizontalement sous chaque élément.

Exemple de sources externes à partir du site "Services WMS avec données pour la Belgique"

Sur le site:

Sélectionnez la couche à gauche et le serveur WMS mis en évidence à droite.

 

Sur votre carte dans ArcGIS Online:

  • Depuis l'interface "Carte" dans ArcGIS Online → "Ajouter" → "Ajouter des couches à partir du Web" → "Service Web OGC WMS" → collez l'URL (CTRL+V) puis cliquez sur "Obtenir les couches (ne cliquez pas "Ajouter une couche", l'adresse peut renvoyer vers des dizaines de couches qui s'ajouteront alors toutes à votre carte).
  • Sélectionnez par exemple la couche "Camping grounds (Flanders, 2019).

Vous pouvez faire es essais avec d'autres cartes (Brugis,...)

Le principe est le même avec les services WFS et WMTS disponibles sur ce site.

Les fichiers KML ou KMZ (version compressée du KML) sont générés notamment depuis Google Earth peuvent être introduits dans ArcGIS Online.

Téléchargez un fichier KML ou KMZ sur votre ordinateur

Depuis l'interface "Contenu"

 

 

Créer une carte, l’enregistrer et la partager

1. Sélectionnez l’option “Carte”

2.Sélectionnez l’option “Ajouter” et sélectionnez “Rechercher des couches”

3. Sélectionnez la source de la recherche. Ce peut être dans votre contenu, vos favoris…. Choisissez pour l’exemple “ArcGIS Online”.

  • dans la zone “Rechercher des couches“, indiquez comme mot-clé “Gpwv4 Population Density“.
  • Soit vous cliquez sur l’image de la carte pour connaitre ses propriétés et pouvoir l’ajouter ou l’utiliser comme fond de carte, soit vous cliquez directement sur + . Testez les différentes méthodes et revenez à la carte en cliquant sur la flèche ← ou sur “Détails” en haut à gauche.

4. Répétez la procédure pour ajouter d’autres cartes

  • Celle du relief avec le mot-clé “ETOPO1”
  • Celle des températures en janvier et en juillet avec comme mot-clé “Temperature” (sans accent), sélectionnez les deux cartes de Maps.com.carto
  • Celle des précipitations avec comme mot-clé “Precipitation” (sans accent) et sélectionnez celle intitulée “Total Annual Precipitation”
  • Celle du réseau hydrographique avec comme mot-clé “World Hydro Reference Overlay” et sélectionnez celle publiée par World_Water_Online

Testez également le mot-clé spw ! Vous retrouverez toutes les cartes de WalOnMap.

5. Activer/désactiver des couches

Activez/désactivez les couches en utilisant la case à cocher à gauche de chaque couche . Changez également d’échelle (allez vers le local). Vous constaterez que certaines couches ne sont visibles qu’à une échelle donnée. Quand une couche n’est pas affichable à une échelle donnée, son intitulé devient grisé dans les contenus à gauche.

Vous pouvez aussi développer certaines couches en cliquant sur le symbole à gauche de la case à cocher. Vous pourrez y observer pour certaines des couches de tuilage (les couches visibles sont variables en fonction de l’échelle).

En affichant tour à tour les différentes couches, cliquez à un endroit sur la carte. Vous constaterez que certaines cartes affichent des informations. Ce sont des informations géographiques.

6. Les options des couches

Les trois points sous l’intitulé de la couche permettent d’accéder aux options de la couche.

Placez votre curseur sur le nom de la couche pour faire apparaitre les points puis cliquez sur ceux-ci.

  • L’option transparence permet de faire varier l’intensité de la couche.
  • L’option “Afficher les détails de l’élément” vous donne accès aux sources des données.
  • L’option “Définir la plage de visibilité” permettra d’afficher ou non la couche en fonction de l’échelle.

7. Enregistrez la carte

  • Cliquez sur l’option “Enregistrer” puis “Enregistrer sous
  • Complétez le titre, les balises, un éventuel résumé.
  • Cliquez ensuite sur “ENREGISTRER LA CARTE“.

8. Partager la carte

Afin de permettre à d’autres utilisateurs de consulter votre carte, que ce soit dans ArcGIS Online, la carte doit être rendue publique.

Cliquez sur “Partager“. L’aspect des fenêtres est différent en fonction de la nature de votre compte ArcGIS Online: public ou d’entreprise.

Il faut être attentif à:

  • activer l’option “Tout le monde (public)”;
  • désactiver l’option “partager l’étendue de la carte actuelle” sans quoi l’utilisateur sera limité à l’espace tel qu’enregistré.

Copiez l’hyperlien affiché dans la fenêtre et partagez ce lien avec vos élèves (p.ex. sur la plateforme pédagogique de votre école, par un QRcode dans les notes des élèves…).

Cliquez ensuite sur “TERMINÉ” en bas à droite de la fenêtre.

Des sources pour trouver des cartes

Par le moteur de recherche dans la rubrique contenu ! Attention, utilisez le moteur en haut de la page!


Si nécessaire, basculez l’interrupteur afin de permettre la recherche sur le Web et pas uniquement dans votre bibliothèque. Le basculer vers la gauche pour aller sur le Web!

Dans les résultats, par exemple celui illustré ci-dessous, on constate que la carte est réservée aux abonnés.

  • Pour ouvrir la carte, cliquez sur l’illustration.
  • Pour l’ajouter à vos favoris (sans l’ouvrir), cliquez sur l’étoile. Cette solution est intéressante puisqu’elle permet en un clic d’ajouter une carte à une bibliothèque de favoris.

Si vous disposez d’un abonnement, ouvrez cette carte. Vous constatez qu’elle propose des vues par mois de 2000 à 2016 avec les boutons d’animation au bas de la carte.

Par les favoris

Cela suppose que vous ayez préalablement ajouté des cartes à vos favoris (voir point précédent).

Par l’atlas dynamique

Ce dernier est accessible soit par la rubrique “Contenu” puis “Atlas dynamique”

Soit par la carte –> Ajouter –> “Parcourir les couches de l’atlas dynamique”

Par l’ajout d’un fichier (par exemple KML).

Allez dans “Contenu”

Sélectionnez l’emplacement et complétez les renseignements.

Par l’ajout de couches à partir du Web.

Allez dans “Carte” puis …

Des services publics ou autres proposent des liens vers des cartes ou des collections de cartes.

Ces cartes peuvent être de formats de diffusion variables. Il faut préalablement identifier le format afin de l’indiquer dans la boite de dialogue.

Exemple de serveurs WMS : http://sedac.ciesin.columbia.edu/geoserver/wms

Sélectionnez la ou les couches qui vous intéressent et cliquez sur “Ajouter une couche”.

Exemple de serveur “Service Web ArcGIS Server” –> Rendez-vous sur WalOnMap puis …

Sélectionnez la rubrique qui vous intéresse et cliquez sur le bouton “i” à droite de la couche et ensuite sur le bouton “Fiche descriptive”.

 

Sélectionnez l’onglet “Accès” et cliquez sur le bouton “Copier l’URL” à côté de “Service de visualisation ESRI-REST.

Revenez dans la fenêtre de l’ajout d’une carte à partir du Web, sélectionnez l’option “Service Web ArcGIS Server” et collez l’adresse et cliquez sur Ajouter une couche.

Autres adresses intéressantes sur WalOnMap pour le “Service Web ArcGIS Server”

  • Plan de secteur
    https://geoservices.wallonie.be/arcgis/rest/services/AMENAGEMENT_TERRITOIRE/PDS/MapServer
  • Zones inondables
    https://geoservices.wallonie.be/arcgis/rest/services/EAU/ZI_2016/MapServer
  • Natura 2000
    https://geoservices.wallonie.be/arcgis/rest/services/FAUNE_FLORE/NATURA2000/MapServer
  • Réseau hydrographique
    https://geoservices.wallonie.be/arcgis/rest/services/EAU/RHW/MapServer
  • Voies navigables
    https://geoservices.wallonie.be/arcgis/rest/services/MOBILITE/VOIESNAVIGABLES/MapServer

Autres adresses intéressantes réservées aux abonnements:

 

Annoter une carte

Allez dans “Carte” puis …

Complétez les informations dans la boite de dialogue puis “Créer”.

Ajouter les informations souhaitées.

  • Vous pouvez ajouter autant d’éléments que vous souhaiter dans une couche “Notes de cartes”.
  • Vous pouvez créer autant de couches “Notes de carte” que souhaité.
1 2