**Potentialités et vulnérabilités- Le cas du contournement de Couvin

  • Année: 6e
  • Prérequis: /
  • Durée estimée: 2 X 50′
  • Niveau de complexité

1. Contextualisation dans le parcours d’apprentissage en géographie

Les aménagements routiers et plus spécifiquement les contournements d’espaces urbanisés visent plusieurs objectifs:

  • à l’échelle locale, ce peut être le désengorgement d’un lieu de transit, l’augmentation de la sécurité routière, la limitation des nuisances sonores…
  • à des échelles régionale ou internationale, ce peut être la réalisation d’une liaison entre des aires urbaines ou entre des pôles de production et/ou d’échange.

Le cas du contournement de Couvin est intéressant puisqu’il rencontre directement ces deux types d’objectifs.

L’approche d’un aménagement de ce type peut être réalisée de différentes manières.

  • soit sous l’angle des éléments du milieu qui facilitent ou complexifient l’aménagement là où il est réalisé → atouts et contraintes du milieu vis-à-vis de l’aménagement;
  • soit sous l’angle des effets que cet aménagement est supposé avoir sur son environnement (naturel ou humain) →  potentialités ou vulnérabilité (ou opportunités/menaces)  qui résultent de l’aménagement.

Ces potentialités/vulnérabilités varient en fonction du point de vue. Par exemple, un contournement routier peut être à la fois une opportunité du point de vue de la qualité de l’air ou de la sécurité routière pour un espace urbain et à la fois une menace pour la biodiversité de certains espaces.

Se forger un point de vue par rapport à la pertinence ou non d’un aménagement implique  de prendre en compte:

  • les atouts et les contraintes de l’environnement par rapport à la réalisation des travaux. Il est question ici de trouver des éléments qui permettent de justifier l’aménagement à un endroit donné plutôt qu’à un autre;
  • les potentialités et les vulnérabilités (prospective). Il est question ici de vérifier les arguments de différents acteurs afin de mettre en balance des effets positifs et négatifs d’un aménagement pour un environnement donné.

La situation d’apprentissage ci-dessous se focalise sur des potentialités et vulnérabilités comme conséquence du contournement. Une autre situation d’apprentissage se focalise sur les atouts et les contraintes.

2. Documents

3. Consignes

Consigne relative à la tâche

Dans l’article, il est question d’un chainon manquant identifié en 1996.

C’est en 1996 que cet axe a été officiellement identifié comme chainon manquant sur le réseau transeuropéen de transport. Cette liaison, poursuivie en France par l’A304 (actuellement en cours de réalisation), permettra notamment de:

  • […]
  • Parachever l’itinéraire entre le nord de l’Europe et toute la Méditerranée.
  • De désenclaver économiquement toute la région au sud de Charleroi.
  • […]

Sélectionnez trois cartes (capture d’écran) qui présentent chacune une composante de l’espace qui permet d’illustrer un des arguments repris par l’entrepreneur. Commentez votre sélection en quelques mots pour mettre en évidence le lien entre votre carte et l’argument.

4. Exemple de production(s) attendue(s)

Sélection 1– Carte capturée sur le portail TENtec – Réseau routier

 

Cette carte met en évidence l’absence de connexion autoroutière entre Reims et Charleroi. De ce fait, c’est un vaste espace de Wallonie qui est à l’écart des voies d’échange entre le nord et le sud de l’Europe.

ou Sélection 1 – Carte capturée sur ArcGIS Online – L’accès aux autoroutes en Europe – Espaces à moins de 10 minutes en voiture d’un accès autoroutier.

La carte met en évidence un espace à l’écart des accès autoroutier dans la botte du Hainaut et le sud-ouest namurois. Cet espace serait intégré au réseau autoroutier moyennant la jonction Charleroi/Reims en passant par Couvin.

Sélection 2 – Carte capturée sur le portail TENtec – Carte du corridor “North Sea – Mediterranean”

Cette carte met en évidence le corridor qui s’étend d’Edinburgh au nord du RU jusqu’à Marseille. Deux axes permettent de relier le sud aux grandes infrastructures portuaires de la Manche et de la Mer du Nord. Seul l’axe à l’est qui passe par le GD du Luxembourg est direct. Celui qui passe à l’ouest est limité par le passage de la zone parisienne (la population dans un cercle de rayon de 40 km centré sur Paris est équivalente à celle de la Belgique). La jonction Charleroi – Charleville permettrait de créer un axe direct équivalent à celui à l’est et d’intégrer Charleroi à ce corridor.

 

Sélection 3 – Carte capturée sur ArcGIS Online – Les aires urbaines à l’échelle de l’Europe

Cette carte met en évidence la jonction entre deux grandes aires urbaines que va permettre le contournement de Couvin: Charleroi/Reims.

Charleroi sur un axe autoroutier (Sillon Sambre et Meuse) mais son développement est freiné à l’est par les espaces urbanisés de La Louvière/Mons et à l’est par l’aire urbaine de Namur. Le développement vers le sud ne rencontre aucune autre aire urbaine.

 

5. Apprentissages à structurer dans le cours

  • Tâches: Justifier un aménagement du territoire – Sélectionner des cartes et faire un commentaire pour soutenir un argument en faveur d’un aménagement.
  • Savoirs –  des repères spatiaux à l’échelle de la Belgique et de l’Europe pour décrire de localisation, des situations ou des répartitions.
  • Savoir-faire –  capturer une représentation cartographique à une échelle adaptée et la partager.

6. Exemple de grille d’évaluation des apprentissages et des acquis

La pondération est fonction du niveau de l’apprentissage (première phase de l’apprentissage ou un élément consolidé).

Éléments évalués Critères de qualité Pondération
Tâche Sélection de cartes pour soutenir un argument (potentialité) Les cartes sélectionnées sont en lien avec la potentialité énoncée 0/1/2/3
Commentaires en lien avec la potentialité Les commentaires mettent en évidence la potentialité énoncée 0/2/4/6
Savoirs Repères pertinents Les commentaires utilisent le vocabulaire adéquat (directions cardinales…) et des repères spatiaux pertinents. 0/2/4/6
Savoir-faire Sélection/partage de cartes Les cartes sont correctement capturées et partagées 0/1/2/3
Les échelles des cartes sont pertinentes (par rapport à l’argument traité) 0/1/2/3

7. Pistes pour la certification des acquis

Le transfert peut se faire pour n’importe quel argument (potentialité ou vulnérabilité). On est ici dans le domaine de la prospective et la qualité des supports donnent de la force aux arguments.

Exemples de vulnérabilités en lien avec le contournement de Couvin:

  • Augmentation des problèmes de mobilité à l’entrée sud de Charleroi (absence d’échangeur autoroutier);
  • Risque de voir les touristes poursuivre vers le nord de la France (Charleville, Reims…);
  • Risque d’une perte de biodiversité par le morcèlement du biotope forestier
  • ..

Exemples de potentialités avec le lien avec le contournement de Couvin:

  • Augmentation du nombre de touristes (grotte de Neptune, Abri d’Hitler…);
  • Augmentation du nombre d’entreprises qui s’installent dans les parcs industriels de la région;
  • Augmentation du nombre de résidents ayant des revenus du travail;

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *