**Atouts et contraintes vis-à-vis d’un aménagement – Le cas du contournement de Couvin

  • Année: 6e
  • Prérequis: /
  • Durée estimée: 50′
  • Niveau de complexité

1. Contextualisation dans le parcours d’apprentissage en géographie

Les aménagements routiers et plus spécifiquement les contournements d’espaces urbanisés visent plusieurs objectifs:

  • à l’échelle locale ce peut être le désengorgement d’un lieu de transit, l’augmentation de la sécurité routière, la limitation des nuisances sonores…
  • à des échelles régionale ou internationale, ce peut être la réalisation d’une liaison entre des aires urbaines ou entre des pôles de production et/ou d’échange.

Le cas du contournement de Couvin est intéressant puisqu’il rencontre directement ces deux types d’objectifs.

L’approche d’un aménagement de ce type peut être réalisée de différentes manières.

  • soit sous l’angle des éléments du milieu qui facilitent ou complexifient l’aménagement là où il est réalisé → atouts et contraintes du milieu vis-à-vis de l’aménagement;
  • soit sous l’angle des effets que cet aménagement est supposé avoir sur son environnement (naturel ou humain) →  potentialités ou vulnérabilité (ou opportunités/menaces)  qui résultent de l’aménagement.

Ces potentialités/vulnérabilités varient en fonction du point de vue. Par exemple, un contournement routier peut être à la fois une opportunité du point de vue de la qualité de l’air ou de la sécurité routière pour un espace urbain et à la fois une menace pour la biodiversité de certains espaces.

Se forger un point de vue par rapport à la pertinence ou non d’un aménagement implique  de prendre en compte:

  • les atouts et les contraintes de l’environnement par rapport à la réalisation des travaux. Il est question ici de trouver des éléments qui permettent de justifier l’aménagement à un endroit donné plutôt qu’à un autre;
  • les potentialités et les vulnérabilités (prospective). Il est question ici de vérifier les arguments de différents acteurs afin de mettre en balance des effets positifs et négatifs d’un aménagement pour un environnement donné.

La situation d’apprentissage ci-dessous se focalise sur les atouts et les contraintes de l’environnement vis-à-vis de l’aménagement. Une autre situation d’apprentissage se focalise sur les potentialités et vulnérabilités.

 

2. Documents

3. Consignes

Consigne relative à la tâche

Sur la base de l’interface WalonMap,

  • sélectionnez et annotez un fond de carte le plus adapté pour mettre en évidence l’occupation du sol des espaces concernés par l’aménagement (occupation du sol);
  • réalisez au moins deux profils topographiques afin mettre en évidence les différentes contraintes à l’est et à l’ouest au niveau orohydrographique.

Sur la base de ces supports, rédigez un bref commentaire afin de mettre en évidence au moins trois atouts du contournement à l’est de Couvin par rapport à l’ouest.

4. Exemple de production(s) attendue(s)

Sélection du fond de carte et annotations en ligne sur WalOnMap

Le contournement à l’est de Couvin couvre une nouvelle route à 4 bandes sur environ 13 km. Les espaces traversés sont principalement des forêts et des bois sur plus de 8km. Les autres espaces traversés sont des  terres cultivées.

Le contournement à l’est présente les atouts suivants:

  • un aménagement plus court à l’est que s’il s’était fait à l’ouest.
  • un dénivelé moins marqué, particulièrement au passage de l’Eau Noire qui se fait en bordure du massif boisé au nord du contournement. Le dénivelé à l’ouest au niveau de l’Eau Noire est bien plus conséquent que celui au niveau du Ry de Rome à l’est. Globalement, deux grands aménagements associés au relief étaient nécessaires à l’est, ils sont plus nombreux à l’ouest. Le passage de l’Eau Noire à l’ouest aurait nécessité la construction d’un viaduc alors qu’un comblement était suffisant pour le passage du Ry de Rome à l’est.
  • des espaces agricoles moins affectés par le contournement à l’est que s’il s’était fait à l’ouest.

5. Apprentissages à structurer dans le cours

  • Tâches: décrire la répartition spatiale d’un aménagement en mettant en évidence les atouts et les contraintes liées au relief, à l’hydrographie et l’occupation du sol pour le justifier.
  • Savoirs –  Des notions : atout et de contrainte spatiale, fonctions du territoire (en lien avec l’occupation du sol), facteurs de localisation. Connaissance d’un exemple de liens spatiaux entre des composantes de l’espace et les activités humaines pour expliciter le concept d’atouts/contraintes et d’un exemple illustrant un aménagement du territoire.
  • Savoir-faire –  manipulation du géoportail de la RW (WalOnMap) pour sélectionner un fond de carte et l’annoter. Réalisation de profils du relief et annotations pour mettre en évidence des atouts et des contraintes.

6. Exemple de grille d’évaluation des apprentissages et des acquis

La pondération est fonction du niveau de l’apprentissage (première phase de l’apprentissage ou un élément consolidé).

Éléments évalués Critères de qualité Pondération
Tâche Identification des atouts et des contraintes de l’environnement Le commentaire met en évidence trois atouts de l’environnement (vis-à-vis du contournement) à l’est de Couvin en faisant référence à:

  • la longueur du tracé
  • le relief et l’hydrographie
  • la nature de l’occupation du sol
0/2/4/6
Savoir-faire Sélection/annotation d’une carte Le fond de carte sélectionné est pertinent pour mettre en évidence l’occupation du sol 0/2
Les annotations mettent en évidence l’occupation du sol (culture, bois, forêt, aire urbaine ou espace urbanisé) 0/1/2/3/4
Réalisation d’un profil du relief Les deux profils réalisés à l’est et à l’ouest mettent en évidence les contraintes orohydrographiques 0/2/4

7. Pistes pour la certification des acquis

Le transfert peut se faire pour n’importe quel contournement routier, qu’il soit réalisé ou même en projet (même fictif). L’élève devra reproduire la démarche menée dans le cadre du contournement de Couvin:

  • identifier sur carte sa localisation;
  • identifier les occupations du sol concernées en annotant la carte;
  • réaliser deux profils du relief pour identifier des atouts et des contraintes d’un site par rapport à un autre;
  • réaliser un commentaire pour mettre en évidence des atouts et/ou des contraintes d’un environnement par rapport à un aménagement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *