Les objets enseignés en 3e année – Des ponts entre l’ancien et le nouveau programme.

Comment se saisir des objets enseignés en 3e année dans le programme de 2008 pour faire apprendre dans le programme de 2018?

 

Programme de 2008

 

Programme de 2018

Questions spatiales à propos des risques naturels et technologiques.

Une des clés pour organiser le parcours de 3e année est probablement la carte de la répartition de la population à l’échelle du globe.

Asie des Moussons (modèle agricole, démographie, climatologie)

 

L’Asie des Moussons est certainement un territoire intéressant dans lequel faire des observations.

En effet, c’est l’endroit sur Terre où se trouvent les plus grands foyers de peuplement. Paradoxalement, c’est un territoire qui est affecté par de nombreux aléas naturels.

Après avoir observé des cas d’inondations, de séismes, d’éruptions volcaniques, de tsunami, de sècheresse …. l’élève pourra comprendre non seulement les notions d’aléa et de risque, mais aussi, par le changement d’échelle, découvrir les autres espaces sur terre qui subissent des contraintes équivalents ou qui sont particulièrement épargnés.

Les notions de démographie sont donc à activer (répartition, nombre, densité…), mais aussi la manière d’occuper l’espace (innombrables concentrations urbaines, mais aussi la manière d’occuper l’espace rural pour permettre des densités de population exceptionnellement élevées ).

Les élèves comprendront aussi que la répartition de la population n’est pas seulement dépendante des aléas. Ce sera l’occasion de faire la transition avec le programme de 4e année qui permettra d’analyser d’autres facteurs qui influencent la répartition de la population (l’accès à l’eau et la nourriture).

Deux territoires urbains en Amérique du Nord et Europe (urbanisme, sociologie, mobilité, secteurs d’activité, modèles spatiaux) L’observation de cas en milieux urbains en Amérique du Nord se prête bien par exemple à l’analyse du risque sismique ou inhérent aux incendies de forêt.

L’observation de cas en milieux urbains en Europe du NW se prête bien par exemple à l’analyser du risque technologique (nucléaire, aux particules fines …).

Il est particulièrement important de pratiquer le changement d’échelle pour comprendre que le risque observé est largement conditionné par la manière d’occuper l’espace, et donc de pouvoir observer l’importance du risque en dehors de ces espaces.

Territoire en zone aride (géographie physique, liens végétation-climat, désertification, érosion éolienne ou glaciaire) Les territoires en zone aride sont aussi particulièrement intéressants puisque les aléas climatiques y sont particuliers et importants (aléas climatiques) et que, contrairement à l’Asie des Moussons, les foyers de populations y sont particulièrement peu développés.

Les élèves découvriront ici des éléments clés pour comprendre la répartition de la population.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *