Est-il opportun d’avoir le même cours que ses collègues dans une école?

Le programme détermine ce qui est attendu des élèves au terme de chaque année au niveau des savoirs (répartitions spatiales, repères spatiaux…) et des tâches que l’élève doit pouvoir réaliser en autonomie, y compris la nature des productions attendues. Par contre, les savoir-faire n’ont pas été planifiés. Il est donc indispensable de réaliser une coordination au moins sur ce dernier point.

Les territoires, les thèmes, les thématiques ou les sujets d’actualité qui seront utilisés pour faire apprendre sont des moyens pour mettre en place des connaissances et les aptitudes chez les élèves. Ces moyens peuvent être communs ou distincts pour autant que le résultat soit identique.

Coordonner les moyens est toutefois intéressant, surtout au début de la mise en place du programme, dans la mesure où cela permet d’économiser le travail de chacun. Échanger sur une stratégie annuelle pour faire apprendre permet aussi d’avoir plus d’idées (voir l’article relatif à la planification annuelle).

Par exemple, si différentes observations sont envisagées pour mettre en évidence des atouts et des contraintes dans l’un ou l’autre espace, le travail de préparation des supports et des consignes d’exploitation peut être partagé. Il en est de même pour d’éventuels supports pour la structuration des apprentissages (fiches de savoirs, de savoir-faire…).

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *