N’y a-t-il qu’une compétence véritablement certificative par année ?

Les trois grandes compétences du programme de 2018 sont elles-mêmes divisées en trois ensembles: savoirs, savoir-faire et tâches.

Le niveau de maitrise de chacun de ces ensembles doit être évalué.

  1. Les savoirs : les connaissances déclaratives à propos des répartitions spatiales, des repères spatiaux, des modèles, des théories, des notions et des exemples pour conceptualiser);
  2. les savoir-faire : la maitrise des outils et techniques pour décoder des représentations de l’espace et communiquer à l’aide de représentations de l’espace ;
  3. La mise en oeuvre d’une démarche géographique (les tâches):
    1. décrire une répartition spatiale pour mettre en évidence des disparités;
    2. comparer des répartitions spatiales pour expliquer ces disparités;
    3. communiquer des répartitions spatiales et des liens entre des composantes de l’espace;
    4. mobiliser la démarche géographique pour éclairer des enjeux de nos sociétés (uniquement au 3e degré).

 

Ils expriment ce qui est attendu des élèves au terme des apprentissages et pourraient figurer dans la communication des résultats. La globalité donne une image du  niveau de maitrise des compétences attendues des élèves.

En conclusion, il n’y a pas qu’une seule compétence à évaluer par année.

Il faut évaluer distinctement les trois éléments décrits ci-dessus. La pondération entre ces trois points doit faire l’objet d’un échange entre les enseignants puisque la planification des SF n’est pas imposée. Des répartitions du type 40/20/40 ou 30/30/40 peuvent aisément se justifier. Il est important de communiquer aux élèves la règle choisie .

2 commentaires

  • Anja Masschelein

    Bonjour,

    Mes questions concernent les UAA:

    1) Est-il possible d’organiser 2 UAA en même temps ?
    Ex : UAA 1 en décembre et UAA 2 et 3 en juin ?

    2) Quelle pondération donner aux UAA ?
    UAA 1 : 30% UAA 2 : 30% UAA 3 :40% ?

    D’avance merci pour votre réponse.

    • Marc Deprez

      La question des UAA ne se pose pas dans ces termes. En effet, le programme a repris des savoirs et tâches des différentes UAA et a planifié ce qui devait être acquis au terme de chaque année (sauf pour les SF).
      D’un point de vue formel, l’UAA est acquise dès lors que l’élève peut faire état de sa maitrise des savoirs, savoir-faire et tâches prévues au programme.
      Les UAA correspondent à un regroupement formel de ces savoirs, savoir-faire et tâches en lien avec un enjeu de nos sociétés. D’autres regroupements auraient pu être envisagés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *