Que faire pour évaluer des travaux de cartographie ? Doit-on disposer d’un ordinateur par élève?

Rares sont les écoles où chaque élève a accès à un ordinateur et où la qualité de la connexion internet est d’un niveau professionnel pour garantir une exploitation pédagogique.

Le scénario de travail se base sur minimum requis aujourd’hui pour enseigner la géographie: un ordinateur, un projecteur et une connexion internet pour le professeur. Sans ce minimum requis, les apprentissages visés par le programme ne pourront être rencontrés au même titre que sans un poste de soudure, la formation du soudeur ne peut être rencontrée.

Pour permettre aux élèves de développer les savoir-faire relatifs aux outils numériques et/ou réaliser des productions cartographiques numériques, le principe de la classe inversée peut être activé.

Dans ce contexte, la démarche ci-dessous n’est qu’un exemple:

Temps 1 – en classe ou dans une salle informatique – Phase de découverte

  • soit l’enseignant développe en classe la méthodologie pour réaliser les manipulations attendues ou la production à réaliser. L’élève reçoit ou note scrupuleusement cette méthodologie. l’enseignant peut vérifier la compréhension de cette méthodologie en permettant à certains élèves d’effectuer l’une ou l’autre manipulation en classe.
  • soit l’enseignant dispose pendant un temps donné d’une salle informatique avec au moins un poste pour deux élèves et il leur procure un mode d’emploi des manipulations attendues ou de la production à réaliser. Pendant ce temps court (max 1h), l’enseignant peut vérifier que chacun a intégré la méthodologie.

Temps 2 – Au domicile – Phase d’application

Sur base de ce support, les élèves doivent réaliser les manipulations ou a production attendue à leur domicile.

Ils communiquent le résultat des manipulations ou la production dans un espace partagé: Padlet, GDrive, DropBox, Smartschool, … ou Arcgis Online SchoolBundle

L’enseignant collecte par voie numérique les résultats des manipulations ou les productions des élèves. La version SchoolBundle d’ArcGIS Online permet de récolter et mutualiser automatiquement des manipulations ou des productions cartographiques (cartes collaboratives, relevés sur le terrain mutualisés…).

Temps 3 – En classe – Phase de développement des connaissances

Les analyses spatiales, les interprétations des résultats, la conceptualisation … se font de manière individuelle ou collective en classe dès lors que l’ensemble des manipulations ou productions sont projetées.

 

Une autre stratégie consiste à permettre aux élèves d’utiliser leur smartphone. Par le biais d’ArcGIS Schoolbundle, un dispositif (Survey 123) permet aux élèves de déposer des contributions, sur une carte collaborative. La connexion internet n’est pas requise pour les manipulations, les envois peuvent être postposés dès qu’un réseau wifi est accessible.

Lors des 21 journées de présentation du programme en septembre et en octobre, les après-midis permettront à celles et ceux qui le souhaitent de se familiariser avec les outils numériques d’aujourd’hui pour enseigner la géographie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *