6 commentaires

  • page objectif

    pas clair…

    Si des éléments ci-dessus sont évoqués pour contextualiser des apprentissages, leur donner du sens…, leur maitrise ne constitue pas un critère de sanction des études

  • page méthode
    L’observation de cas alterne avec des temps de structuration des apprentissages.

    pas clair ( ou il manque un lien entre les 2 idées)

    La démarche déductive qui consiste par exemple à partir d’un modèle spatial (p.ex. tectonique des plaques) et de la répartition spatiale de la population pour apprécier l’importance plus ou moins grande du risque est plus souvent adaptée à la structuration des savoirs prévus au programme

  • formulation à revoir en réunion

    La carte ci-dessous propose des exemples où des observations permettront:
    La carte ci-dessous propose des exemples où des observations permettront:

    d’envisager des observations à partir de différentes portes d’entrée (cf. méthodologie);
    d’exercer les tâches prévues dans le programme;
    de multiplier les observations pour contextualiser savoirs à mettre en place (répartitions spatiales, repères spatiaux, notions, modèles et concepts).

  • EVALUATION
    « Plus les évaluateurs seront professionnels de l’évaluation, … moins il sera nécessaire de dissocier formatif et certificatif. Le véritable conflit n’est pas entre formatif et certificatif, mais entre logique de formation et logique d’exclusion ou de sélection. »

    Philippe Perrenoud, 1998

    Faut-il év….

    améliorer la cohérence par rapport à ce qui figure en 3ème année ( dépassement/remédiation/certification
    + penser à des pistes de remediation
    + que prévoir pour les dys ou élèves malvoyants ( ne peuvent faire de croquis par exemple)

  • page “visées”: pas clair ce qui concerne le transfert…à qui s’applique-t-il?

    La maitrise de ces compétences est rencontrée par :

    l’application d’une démarche géographique pour décrire, expliquer et communiquer la dimension spatiale d’objets en lien avec les ressources, les risques et l’aménagement du territoire ;
    l’expression de connaissances relatives à différents objets en lien avec les ressources, les risques et l’aménagement du territoire ;
    le transfert d’une démarche géographique pour éclairer quelques grands enjeux de nos sociétés.

  • composantes orohydrographiques…pas clair…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *